sans titre-2

 

Dans les plaines désertiques de la vallée blanche en Mauritanie, quelques communautées vivent depuis des millénaires à l’abri des oasis, produisant parmi les meilleures dattes  du Sahara. Comme souvent dans les pays chauds, chaque habitation est composée de plusieurs petits bâtiments séparés, dont chacun a sa propre fonction. Ici même  les matériaux de construction sont adaptés à la fonction. La cuisine est en parpaings, les chambres en pierre et terre crue, le salon est une tente… Dans ce village on rencontre également d’étranges  dômes de paille que l’on dirait tout droit sorti d’un livre pour enfants. Il s’agit de la pièce la plus importante, la pièce de réception. elle est soigneusement construite d’un entrelac de branches fines, habillé d’un manteau de paille, le tout cousu comme un édredon sur toute la surface du dôme.

 

sans titre-6   sans titre-7

 

Seule concession à la modernité : la structure sur laquelle repose l’édifice. des milliers de petites branches sont attachées ensembles par des liens en plastique (pour une meilleure longévité) AVec vette technique on peut donner à chaque pièce n’impore qu’elle forme, et l’ensemble garde une souplesse bienvenue  en cas de vent fort.

 

sans titre-4

 

Avec sa porte et ses ventilations basses, associées à un matériau ultra isolant, le salon est frais et confortable toute l’année. La qualité accoustique est aussi excellente. Ici, un dôme de trois ans qui a l’air comme neuf

 

. sans titre-3